Revue de Littérature

Tout au long de cette revue de littérature, notre objectif sera de montrer comment l’holacratie, un nouveau modèle de hiérarchie crée en 2010, propose des solutions afin de tenter de résoudre les bloquages et les lenteurs provoquées par la hiérarchie pyramidale. Plus précisément, dans le cadre de notre BRL (« Apprendre à penser autrement »), nous sommes partis du constat suivant : la société va vers le progrès et vers plus d’instruction. A tous les niveaux il y a donc un besoin toujours plus fort de vouloir participer et de prendre part aux prises de décision. Cependant, la hiérarchie traditionnelle n’a pas suivi cette tendance et son modèle reste figé car il a toujours séparé dirigeants et salariés. Aujourd’hui, il existe des systèmes alternatifs qui tentent de corriger les défauts de la hiérarchie, le lean, l’agile, le team building etc… Toutefois, ces modèles ne parviennent à remettre profondément en question le modèle de la hiérarchie traditionnelle tant il est ancré dans les mentalités. Ce sytème hiérarchique est corrélatif à la naissance du capitalisme : c’est Taylor qui a mis en place la division du travail, pour davantage de croissance et de productivité, fers de lance du capitalisme. Or, nous remarquons aujourd’hui la naissance de systèmes économiques alternatifs : économie sociale et solidaire, micro-crédit, crowdfunding… De la même manière, l’holacratie propose un modèle complet et alternatif à la hiérarchie. Est-il possible de changer de paradigme ? Est-il possible de repenser les organisations ? C’est à ces questions que nous allons répondre en étudiant l’exemple concret de l’holacratie.

L’holacratie étant un concept récent, il n’existe pas encore d’étude académique ou de thèses explicites sur ce sujet. Pour montrer qu’elle n’est pas un simple effet de mode, nous avons cherché à montrer qu’elle se veut être une application de pensées de philosophes comme Vaihinger ou Leibniz, de sociologues comme Herbert Simon et de théoriciens du management comme Deslandes.

Après avoir découvert les racines profondes de l’holacratie, nous expliquerons comment elle pourrait concrètement optimiser le processus de pensée collective et individuelle en entreprise, et donc optimiser les prises de décision.
Notre pensée ne se voulant pas linéaire, nous avons donc préféré regrouper les auteurs dans des secteurs en fonction de leur domaine (« philosophie », « sciences sociales », « théorie du management »), plutôt que d’essayer d’enchaîner nécessairement les pensées des auteurs. Voici ci-dessous un schéma qui montre le plan de la revue de littérature :

BrainstormingPNG

Rubrique Management

Rubrique Sciences Sociales

Rubrique Philosphie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s